Bastard (de)

Bretagne, Touraine

Blason de la famille de Bastard

Cunctis nota fides
Sanguis regum et caesaris

Mi-parti d'or à l'aigle de sable, et d'azur à la fleur de lys d'or.

Sources de la description : Armorial d'Hozier. Jougla présente aussi les armes dites "anciennes" de cette famille, mais qui serait en fait celles des Fauville (cf Rietstap).

Titres : comte d'Estang ; vicomte de Fussy et de Soulangis-sous-les-Aix ; baron de Bastard-Saint-Denis ; seigneur du Breuillet, de La Frille, de Courgains, des Crosses, de La Salle, de Sainte-Solange, des Moulins-Bastard, de Peilheur, des Oliviers, de Saint-Denis, de Villemont, de Voisins, de La Paragère, de Savigny, de Bréchan, de Bidalot, de L'Arpent-aux-Lombards, du Pelerin, du Mirail, des Cens-de-Machereau, de La Bastardière, de Dobert, de Soubaignan, de Pominet, de Beaumont, de Vouzé, de Nohan, du Bosq, de Cantiran, de L'Isle-Chrétienne, de Chantenay, des Terres-Personnière, de Saint-Jean-d'Abasse, de Terland, de Cavagnan, de Montreuil-le-Henri, de Coudreuse, de Fontenay, de Billeron, de Rimer, de Sève, de La Fitte, de Maultrot et de Fontenay-sur-Vègre.
Résidences : château de Saint-Denis, château de Dobert.
Rôles : capitaine des gardes du corps du Roi, capitoul de Toulouse, chef d'escadre des armées navales, conseiller à la cour des aides de Montauban, conseiller au parlement de Toulouse, conseiller d'État, conseiller général du Gers, député de la Gironde, député de Lot-et-Garonne, général de brigade, gentilhomme de la Maison du Roi, grand maître enquêteur et général réformateur des eaux et forêts, grand voyer de France, maire de Bourges, maître d'hôtel du Roi, maître des requêtes au Conseil d'État, pair de France, préfet de la Haute-Loire, premier président du parlement de Toulouse, receveur général des finances.