Montesquiou (de)

Armagnac

Blason de la famille de Montesquiou

Deo duce, ferro comite

D'or à deux tourteaux de gueules, l'un sur l'autre.

Sources de la description : Anselme de Sainte-Marie. Ou parti de gueules plein, et d'or à deux tourteaux de gueules l'un sur l'autre. La devise signifie « Dieu pour guide et l'épée pour compagne ».

Titres : duc de Fezensac ; marquis de Xaintrailles, de Fages et d'Auriac ; comte de Montesquiou Fezensac, d'Artagnan et de Laugnac ; baron de Montesquiou, d'Anglès, de Saint-Martial, de Gelis, d'Esparsac, de Thouars, de Devèze, de Serviès, de Sainte-Colombe, de Marsac, de Gimat et de Frégimont ; seigneur de Troussens, d'Aignan, de Lussac, de Saint-Martin, d'Aydie, de Cumont, de Saint-Jean-d'Angles, de Bazian, de La Serre, de Lessanet, de Caillavet, de Castelnau, de Pouylebon, de Lauraet, de La Motte, de Saint-Cyprien, d'Estipouy, de Cabanial, de La Borie-Blanque, d'Auterive, de Ledos, de Leyssaux, de Salles, d'Aubiet, de Laublet, de Saint-Salvy, de Pompignan, de Berdale, du Périer, de Sendat, de Bousquet, de Tarasteix, de La Barthe, de Mollane, de Puylaurens et de Moncassin ; de Faget.
Rôles : conseiller général de la Sarthe, contre-amiral, député aux états généraux de 1789, député de l'Aisne, député de la Sarthe, député du Gers, député du Nord, général de brigade, gentilhomme de la Chambre du Roi, gouverneur de Bretagne, gouverneur de Provence, gouverneur du Languedoc, grand chambellan de France, lieutenant-général d'infanterie, lieutenant-général des armées du Roi, maréchal de camp, maréchal de France, membre de l'Académie française, membre du Jockey Club, pair de France, président de l'Assemblée nationale, sénateur du Gers.


Famille de Montesquiou