Baudouin de Créquy

seigneur de Boijes
Blason de la famille de Créquy
Qui s'y frotte, s'y pique
  • Décédé vers 1226

Parents

Famille

Notes

L’une des familles plus illustres de France, les Créquy sont, dit-on, de noblesse immémoriale. Une tradition généalogique, établie peut-être au temps de la Toison d’Or, mais étayée par les multiples travaux du XVIIe siècle qui vont de Pierre d’Hozier au père Anselme, veut bien leur accorder une origine en un Arnoul le Vieil ou le Barbu, vivant au milieu du IXe siècle, à l’époque carolingienne. Belle histoire, empreinte de légende, dont n’était pas dupe un dom Pierre-Nicolas Grenier à la fin du XVIIIe siècle. Celui-ci considérait comme fables la généalogie antérieure au XIIe siècle. C’est à partir de Baudouin de Créquy, mort vers 1200, écrivait-il, qu’on peut établir une filiation assurée, à partir des données de la Chronique de Baudouin d'Avesnes. Si des Créquy, apparaissent dans la documentation dès le début du XIIe siècle, ce n’est pas avant 1200 que la filiation devient certaine, du moins si on se réfère à la saine méthode en usage habituellement en généalogie médiévale. Source J.P de Palmas sur Roglo.